Rechercher
  • Pauline Faivre

L'âme - partie 2

Dernière mise à jour : 19 févr.




Quel est le but de l’âme ? A-t-elle une mission de vie ?


Bien que chaque âme ait une mission d’âme qui lui est propre, la mission commune à toutes les âmes, la volonté suprême, est de se souvenir de qui elle est véritablement, de retrouver, d’incarner et de rayonner l’Amour et la lumière qu’elle est à l’origine dans cette expérience terrestre. Elle doit partager sa vibration unique dans la matière.

Pour chaque incarnation sur ce plan terrestre, chaque âme choisit et écrit en amont son propre chemin d'expérimentation avec sa propre "trajectoire" de vie et c'est bien pour cela, que bien souvent, son exact opposé apparaîtra dans l'humain.


En effet, nous ne pourrions retrouver la liberté sans avoir expérimenté l'enfermement, la confiance sans la peur, l'union sans la séparation, l’harmonie sans la disharmonie, la paix sans le conflit, l’unité sans la dualité, l'abondance sans le manque, le bonheur sans le malheur, la lumière sans l'obscurité...


Il est donc important de cesser de maudire et de juger les expériences, tous les aspects apparemment négatifs et compliqués qui se présentent à nous et qui ont pour but de nous faire grandir et de nous rapprocher de qui nous sommes réellement.

Aussi, chaque âme est unique, chaque âme possède son vécu, chaque âme choisit sa propre histoire, sa propre incarnation, sa propre expérimentation, son propre chemin, c’est pour cela que toute comparaison ne peut être faite entre une âme et une autre, entre un chemin et un autre.



Quelle que soit la mission de vie de l’âme, le rôle qu’elle vient jouer, il s’agit en réalité d’un chemin qui la mène toujours à l’équilibre, à l’harmonie, à l’unité et à l’Amour.

Elle va ainsi devoir se libérer des charges émotionnelles liées à telle ou telle situation, de ce qui la limite, de ce qui la freine depuis des vies et des vies. Elle va devoir se perfectionner, apprendre à évoluer, à se délester de ses blessures, de ses poids afin de retrouver son état originel : l’Amour, la lumière.


L’âme doit se souvenir que la séparation avec le Divin n’existe pas et expérimenter le retour à l’unité.



Comment réaliser cette mission de vie ?


Le but de l’ âme et donc de l’humain est de s’aimer inconditionnellement c’est-à-dire de se délester de tout ce qui n’est pas pur Amour, lumière, joie, unité, complétude afin que cet état originel d’Amour soit vécu, incarné, vibré, partagé, perçu et ressenti dans la matière autour de soi.


Cela nécessite de se désidentifier de la forme, de la personne, du personnage, de l’égo, de ce que nous croyons être. C’est aussi, reconnaitre en nous notre lumière toutefois, ceci n’est pas un acte mental, intellectuel, mais bien un vécu incarné, corporel, cellulaire et quotidien qui ne demande aucune action particulière si ce n’est de vivre notre vie tout en étant conscients de ce qui est à l’œuvre à chaque instant que nous soyons au travail, en voiture, avec les enfants, en train de tondre, de repasser, de cuisiner etc…



Par ailleurs, les personnes qui ont une vision limitée d’elles-mêmes, une conception complètement fermée de cette dimension subtile, de cette nature véritable auront à apprendre ce qu’elles sont, à s’éveiller, à se révéler, à se découvrir et de ce fait, joueront un certain nombre d’incarnations ayant pour vocation de grandir en connaissance de ce qu’elles sont et retrouver l’unité.



Article précédent : L'âme - partie 1


Article suivant : L'âme - partie 3



Retrouvez les vidéos thématiques sur l'âme

en cliquant ci-dessous :


 

Auteur : Pauline Faivre

Source : www.paulinefaivre.com