Rechercher
  • Pauline Faivre

Se connecter à son Être Véritable





De plus en plus de personnes sont aujourd’hui invitées à prendre conscience qu’elles sont bien plus qu’un être de chair. Ressentant intérieurement, et parfois inconsciemment, le besoin de se connaître, de se comprendre, de se réconcilier avec elles-mêmes et avec toutes les parties de leur Être, ces personnes vont être amenées par diverses expériences à prendre conscience de qui elles sont véritablement, à avancer vers une conception beaucoup plus vaste de la vie et d’elles-mêmes.



Ce que nous sommes au-delà de la forme est Amour, paix, joie, complétude, lumière.

Et la lumière est la plus élevée des énergies.

Rien n’est plus vaste, plus puissant que la lumière.



Ainsi, lorsque nous nous reconnaissons pleinement et que nous informons notre corps et nos cellules de notre nature originelle qui est pure lumière, alors, quelles que soient les influences extérieures et les énergies en opposition, nous pouvons cesser ne nourrir les craintes, lâcher certaines croyances interférant dans notre connexion à la Source et nous pouvons retrouver plus aisément notre axe.



Par ailleurs, nous sommes des êtres de chair mais aussi de vibrations. Dans notre rayonnement, plus l’intensité vibratoire que nous émanons est haute plus nous nous rapprochons des fréquences d’Amour. De ce fait, nous cessons d’adhérer, d’alimenter et de vibrer la peur, la dualité, la séparation, la prédation, la compétition, la lutte qui amoindrissent notre rayonnement et attirent à nous des événements que nous pouvons qualifier de « négatifs » ou de « confrontants ».



Aussi, pour participer à l’élévation du taux vibratoire de la Terre et des consciences humaines, il est important de se souvenir que le changement, même collectif, passe avant tout par soi, par une prise de conscience en soi. Nous sommes nous-même, chacun d’entre nous, à notre échelle, dans notre vie, l’initiateur du changement à titre individuel comme collectif.


Découvrez la pratique guidée "Se connecter à son Être véritable"


 

Auteur : Pauline Faivre

Source : www.paulinefaivre.com